13 septembre 2010

Brading en 1957


Cliquer pour agrandir

Cette publicité de la bière Brading remonte à 1957. Edward Plunkett Taylor (1901-1989) hérita de la brasserie de son père qui portait le nom de Brading. Taylor fit l'acquisition de plusieurs brasseries en 1930 et les fusionna avec la sienne pour ainsi créer la fameuse Canadian Breweries. 

Le bas de l'annonce nous affirme fièrement que la Brading est "Brassée au ralenti au goût du Québec". Qu'est-ce que le fait qu'elle soit brassée au ralenti la rende meilleure je l'ignore mais chose à peu près certaine, elle devait être produite (au ralenti, bien entendu) localement. Canadian Breweries s'était porté acquéreur de Carling en 1930 et de la brasserie O'Keefe en 1934. Soit la Brading était produite à l'usine de Carling qui, en 1957 était au 5930 De Gaspé (tout juste au sud de Bellechasse) ou encore à celle de O'Keefe qui elle était au 450 Beaumont (un peu à l'ouest de l'avenue Du Parc). 





Quant à la publicité proprement dite elle mise sur l'image de l'ouvrier qui trime dur et pour qui il n'y a rien de mieux après une journée de labeur qu'une bonne Brading. L'éxécution du personnage a été réalisée par un certain Alex Taylor, dont on ne connaît pas grand chose, mais qui a toutefois crayonné un ouvrier convainquant en n'utilisant ici que des mines bien grasses (probablement du 5B ou 6B). Premier détail amusant, le personnage semble être éclairé par le dessus, donc par le soleil du midi mais dans le texte le même ouvrier déclare que sa journée est terminée. L'autre détail est qu'en bas à gauche on peut voir le logo qui indique que la Brading est une "fabrication syndicale", or quand on regarde l'illustration de l'ouvrier, on peut voir sur son chapeau un macaron arborant le numéro de son local syndical (probablement fictif).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire